Pour garder la convivialité de notre cercle, je vous propose une page spéciale intitulée :

 

BRÈVES DE CONFINEMENT (novembre 2020)

 

Vous pouvez m’envoyer par mail, les questions, les anecdotes, les images que vous voulez partager entre adhérents du cercle.

 

C’est le moment de faire connaissance entre vous et de partager vos connaissances, vos généalogies, vos découvertes…

 

Je publierai régulièrement sur cette page aussi bien les questions que les réponses que vous m’aurez envoyées par mail et vous pourrez les consulter.

 

_____________________

Vendredi 6 novembre 2020

 

 

Déjà une semaine de confinement et je n’ai rien reçu, pas de brèves, pas d’images, j’en déduis que vous faites comme moi.

 

 

1 - Fille interdite

En corrigeant des relevés, je viens de trouver une note peu commune, le 30 janvier 1813 à Saulxures-sur-Moselotte 88.Savez-vous ce qu’est une fille interdite ? C’est tout de même particulier.

Elle est célibataire bien sûr, mais pourquoi interdite ?

Merci de m’envoyer votre réponse par mail.

 

Découverte de Céline :

 

2 — Non

Est-ce que cela conviendrait pour les brèves de confinement...?

L’acte de mariage nul et non avenu du fait que les époux n’ont pas répondu affirmativement

(la mariée est sortie)… trouvé au Val d’Ajol..

 

Simone a répondu :

Ma curiosité « généalogique » m’a poussé à aller plus loin : pourquoi refuser, alors que les bans

ont été publiés normalement ?

La mariée se marie l’année suivante, le 16/02/1843 au Val-d’Ajol avec Jean Claude Tisserand âgé de 75a.

Si elle n’avait pas eu 63a, on aurait pu dire qu’elle avait fauté…

Le marié est veuf avec beaucoup d’enfants, mais, presque tous mariés.

Il meurt le 13 avril 1849 au Val d’Ajol.

Alors coup de foudre ?

 

Samedi 7 novembre 2020 : (réponses dans l’ordre d’arrivée)

 

Denis a répondu à 1 — Fille interdite :

J’ai vu ce terme dans un acte notarial en 1740, je pencherais pour une fille qui devait être sous tutelle ou curatelle.

Bonne soirée en attendant des jours meilleurs.

 

Jacqueline a répondu à 1 — Fille interdite :

Au cours de la saisie, j’ai cherché (assez longtemps) ce que pouvait être une fille interdite. J’en ai rencontré plusieurs d’âges différents.

Il semblerait que l’interdiction soit un acte juridique qui retire les possibilités de se gérer, ou de gérer ses affaires à une personne, soit parce qu’elle n’en a pas les capacités (fille « simple d’esprit »), soit pour une autre raison. Je crois que c’est un acte d’aide pour la personne.

Une fille interdite doit donc avoir un tuteur ou un curateur. Je pense qu’on dirait aujourd’hui qu’elle est sous curatelle.

Voici sur quoi je m’étais arrêtée, mais si quelqu’un a une meilleure explication, je suis preneuse.

 

 

 

Question de Jacqueline

3 — Les prénoms

 

Au cours de la saisie des relevés de Saulxures-sur-Moselotte 88, outre la fille interdite, je m’amuse à relever des prénoms peu courants.

Avez-vous rencontré beaucoup de femmes prénommées

• Aprône

• Anastasie

• Césarine

• Libère

• Valburge

Et des hommes prénommé Belomy ?

Bien sûr je trouve beaucoup plus de Del, Prix, Amé ou Isidore.

 

Est-ce un effet régional, local ?

 

Réponse de Simone

Prix est de Saint du village de Saulxures-sur-Moselotte

Del celui de Gerbamont

Amé celui de Saint-Amé

Valburge de Xertigny

 

 

Merci à tous ceux qui ont répondu à mon appel, j’ai même eu des nouvelles d’un ancien adhérent qui reçoit toujours nos publications.

Je peux déjà vous dire que la prochaine fois, nous partirons au Val d’ajol.

 

Réponses d’Agnès pour les filles interdites

Pour ma part je pense que  ça pourrait être tout simplement une femme qui a perdu son honneur pour x raison ( fille mère ou autre cas) et qui n’est plus digne de rentrer dans une nouvelle famille qui la refuserait. Je n’ai pas l’expérience des personnes qui font les relevés mais je donne mon opinion tout de même !

Bon courage à tous

 

Et Suzanne pour les prénoms

Concernant les prénoms je dois avoir dans mon arbre une trentaine de Del, Desle,Dèle ,Délon ,Délot et Délotte et une dizaine de Valburge. dans un périmètre allant du Val d’Ajol à Xertigny

___________________

 

Mercredi 11 novembre, jour férié et confiné.

Voilà la brève du jour : un article du journal sur Remiremont et un sur le Val d’Ajol  envoyés par André qui profite du confinement pour trier ses journaux.

 

----------------------------------

 

 

 

Samedi 15 novembre 2020

Bonjour à tous,

 

Hier, forte hausse des entrées à l’hopital et 4 mots de plus.

Nous en sommes à 310 morts depuis le début de l’épidémie dans les Vosges.

Alors, faites bien attention à vous.

 

Aujourd’hui  :

 

Monsieur Husson qui fait les relevés de Saulxures-Moselotte nous raconte l’histoire de l’hospice.

 

Pour info :

Jean Thiébaut GEHIN est né le 03/02/1796 Ventron, fils de Jean Jacques, lieutenant de cavalerie mort le 17 nivôse de l’an VII (06/01/1797) à Montebello et de Marie Ange VALDENAIRE morte le 29/08/1829 à Ventron.

Élisabeth MATHIEU née le 24 frimaire de l’An V (14 décembre 1792) à Saulxures-sur-Moselotte, fille de Laurent mort le 01/07/1821 à Saulxures-sur-Moselotte et d’Élisabeth LAMBERT âgée de 72 ans, marchande, présente au mariage de son fils.

 

Moi qui ai une branche à Ventron (ma grand-mère est née CHOFFEL), je vais chercher si je ne suis pas cousine avec ce Jean Thiébaut GEHIN.

Simone

 

 

Réponse de Marie Françoise

Propos sur les brèves de confinement du 11 novembre.

 

Je suis admirative de votre assiduité pour nous faire parvenir ces témoignages souvent historiques, que ce soit: le projet ferroviaire du 19 ème ou les festivités du 20 ème.

 

Étant née à Remiremont, la lecture sur les «Queue leu leu» et autres moments festifs de ma ville natale ont réveillé des souvenirs de mon enfance. Notre mère nous sortait ma sœur et moi à ces manifestations, comme «Les Champs Golo» , animation de la fin de l’hiver, ou encore à la fête des Brioches à la Chapelle de la Madeleine, (ancienne leposerie), divertissement collectif qui rappelaient les temps anciens où les Romarimontains allaient à cette leposerie, nourrir les malades par les fenêtres, en leur tendant la nourriture au bout de branche. D’où les Brioches plantées au bout de baguettes de bois de cette fête .

Bonne reception. A bientôt.

 

---------------------------

Mercredi 18 novembre, toujours confiné, mais avec un peu plus d’espoir.

Bonjour à tous,

Vous avez eu des difficultés pour la lecture des articles de journaux, je viens de corriger le problème.

Je vous donne un nouvel article sur l’histoire de Jean Joseph GRANGÉ et sa charrue, un cousin de Claudine.

Article publié le 21/07/1987.

 

 

Réponse d'Agnès

Merci pour le temps que vous consacrez les uns et les autres pour nous présenter des articles fort intéressants.

 

________________

Samedi 21 novembre, le nombre de malades continue à baisser et nous attendons les nouvelles mesures du gouvernement.

Bonjour à tous,

Encore un peu de retard pour publier, mais nous finalisons la revue de janvier.

Nous restons encore au Val-d'Ajol, grâce à André et cette fois c'est presque un compte de Noël...

Restez prudents.

Bien amicalement,

 

_________________

Mercredi 25 novembre, notre Président de la République a parlé hier soir.

Nous avons donc un peu d'espoir pour ouvrir à nouveau nos permanences début janvier.

Avec combien de personnes, nous ne le savons pas encore, mais nous serons certainement encore limités !

 

Gardons donc le moral avec deux brèves découvertes par René dans les recueils  des actes administratifs de la préfecture :

Une sur l'épidémie de choléra, et l'autre beaucoup plus sympathique sur l'inauguration  de la statue de Jeanne d'Arc à Domrémy. Il ne nous manque que le menu du jour !!!

 

Statue de Jeanne d’Arc par la princesse d’Orléans donnée  par le roi,

 son père au département des Vosges pour être placée  à Domrémy

dans la maison où naquit Jeanne d’Arc.

 

Prenez soin de vous et à bientôt,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cercle Généalogique de Langley Epinal

39, rue de la Mairie

88130 LANGLEY

 

Nous contacter : cgle88@orange.fr

03 29 67 45 56

 

Site réalisé par cgle, avec le logiciel Muse Adobe