Une énigme de monsieur Daniel JACQUOT d’Ensisheim 68

 

 

Dans sa généalogie ascendante, il trouve un certain Georges MARTIN fils de Mathias X avec Marie Anne RAGOT.

 

- Georges est né à Dompaire le 11/08/1754 fils de Mathias et Thérèse Barbe BALANDIER .

 

À son mariage avec Thérèse Barbe BALANDIER le 17/11/1750 à Dompaire, Mathias est dit de la paroisse Les Vallois,  fils de Claude et Anne CHIQUOT. Mais aux Vallois, il n’y a pas de MARTIN.

 

L’époux de Anne CHIQUOT et dit Claude Martin GARNAUD.

 

En reconstituant la famille à l’aide des fiches familiales, nous trouvons bien la naissance de Mathias le 24/02/1720 à Jésonville annexe de la paroisse des Vallois.

 

En vérifiant l’acte de mariage de Mathias et Thérèse Balandier, le nom GARNAUD a disparu.

 

Au décès de Thérèse BALANDIER, le nom GARNAUD a été barré et remplacé par MARTIN.

 

Avec la reconstitution du couple GARNAUD – CHIQUOT, parents de Mathias, on s’aperçoit que seulement 2 filles et Mathias se sont mariés.

 

Donc seule la descendance de Mathias a perdu le nom GARNAUD. Mais c’est bien la même personne.

 

Mathias se remarie une deuxième fois avec Marie FRESSE et une troisième fois avec Marie RETOURNA.

 

Le gendre et le fils déclarent le décès de Mathias.

 

En conclusion toute la branche descendante de Mathias MARTIN aurait dû s’appeler GARNAUD.

 

Voilà un changement de nom bien singulier, et il faut bien consulter les actes pour confirmer les filiations et pour cela les fiches familiales sont bien pratiques.