Notre revue N° 5

Sommaire :

L'Ambulance du couvent de Portieux

Nicolas BLONDLOT

Un courrier hors norme d'un prisonnier français

Mémoires d'un combattant, Paul PASSETEMPS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Culture et convivialité au Cercle Généalogique de Langley-Epinal.

 

L’association commence l’année avec une conférence très intéressante animée par M. Christian EURIAT sur le thème de Jean-Joseph Grangé vosgien génial qui au siècle dernier améliorera le fonctionnement de la charrue.

 

« Dans les années 1830, le perfectionnement de l’agriculture est une priorité nationale. Jean-Joseph Grangé, un modeste garçon de ferme né en 1804 à Harol, près d’Epinal, sans instruction scolaire mais autodidacte en agronomie va mettre au point en 1832 un dispositif ingénieux rendant plus efficaces et plus maniables les charrues du pays. Dénigré et jalousé par ses pairs, il sera au contraire remarqué et soutenu par les sociétés savantes et les pouvoirs publics. Lui et sa charrue deviendront célèbres jusqu’en Italie ou en Russie. Il recevra maintes décorations dont la Légion d’Honneur. Mais il ne saura pas tirer profit de son succès. Après une tentative d’établissement agricole modèle à Monthureux-sur-Saône minée par la malchance et les jalousies locales, il part en Bretagne où il procède à des essais de défrichement des landes sans rencontrer vraiment la réussite, avant de mourir dans la gêne à Rennes en 1867. Aujourd’hui presque oublié, il fut au XIXe siècle l’objet d’une abondante littérature qui fit de lui un héros des progrès de l’agriculture. »

 

L’exposé a été suivi par une assistance nombreuse et passionnée dont deux membres du Cercle apparentés à Jean-Joseph Grangé.

L’après-midi s’est terminé par l’élection des Rois et Reines d’un jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Comme si tout recommençait… »

 

C’est devenu une tradition, la première dédicace de la saison de Jean-Michel Jeudy se fait dans les locaux du cercle généalogique.

 

Jean-Michel Jeudy, écrivain originaire de Vincey a beaucoup voyagé et sa profession de journaliste pour France-Amérique comme chroniqueur gastronomique l’a toujours incité à écrire en alliant ses deux passions, la gourmandise et la littérature.

Un roman d’amour et d’aventure

 

Pour sa dixième publication « Comme si tout recommençait… » Jean-Michel est venu au cercle généalogique, où Simone Chaplain, présidente du cercle et amie de longue date, l’accueille toujours avec plaisir pour une séance de dédicace.

 

Dans son dernier roman d’amour et d’aventure, dont le centre du livre est Xaronval, Jean-Michel s’est attaché comme toujours à raconter ce qu’il voit, et rien qu’en lisant quelques lignes, le lecteur n’a aucun mal à visualiser l’action.

Article de Vosges Matin du 26 novembre.

 

Nous avons quelques livres en dépôt au Cercle.

www.lesjeudy.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fête de la truffe 2016 à Langley

Un gros succès pour le cercle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DAMAS-aux-BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

      Notre revue N° 6

 

Sommaire :

 

La rue Cour-Billot

 

Les tailleurs et graveurs sur verre à la verrerie de Portieux

 

Damas-aux-Bois

 

André Poirson

 

 

 

Gilles Provin, au centre sur la photo ci-dessus, accompagné du groupe de reconstitution historique "Les pantalons rouges"

 

https://gillesprovin.wordpress.com/

 

https://www.facebook.com/alain.faure

 

https://www.facebook.com/

Le jour de notre Assemblée générale le samedi 25 mars 2017. Gilles Provin nous a offert une bonne surprise pour sa causerie. Il est venu avec son épouse en habits de la belle époque, mais aussi avec un couple en tenues de la Grande Guerre de l'association " Les Pantalons rouges ".

L’INESPOIR ou La Grande Guerre des Civils

 

Fin août 1914, l’existence de millions d’hommes et de femmes a basculé avec l’ordre de mobilisation générale. Or, jusqu’à aujourd’hui, peu d’ouvrages, parmi les milliers consacrés à la Grande Guerre, ne se sont penchés sur le quotidien de ces 36 millions de civils –pour environ 6 millions de militaires- qui ont vécu le conflit en dehors des tranchées, à l’arrière ou dans les zones occupées par les Allemands, entre 1914 et 1918. Les civils sans qui la guerre n’aurait pu être gagnée.

 

Il est temps de combler ce vide historique de taille en n’oubliant pas les histoires intimes et leur analyse, en racontant les séparations, les évacuations, les exodes, les deuils infinis, la place nouvelle de millions de femmes et d’enfants dans la société recomposée, les privations matérielles et alimentaires, les grèves, les bombardements aériens, la lente démobilisation des hommes entre 1918 et 1920, sans oublier le retour des blessés et des mutilés dans leurs foyers et les terribles ravages de la grippe espagnole.

 

Un siècle après le début de la Grande Guerre, il est essentiel de faire partager, enfin, l’histoire et les souffrances de ces français oubliés.

Notre nouvel outil qui vous permettra de relier votre livre de famille.

 

Après le massicot électrique, nous avons opté pour cette relieuse afin de vous donner la possibilité d’imprimer votre livre de famille en petit tirage.

Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements.

NOUVEAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Archives départementales ont publié un nouveau site.

 

Si vous avez l'ancien en favori, il faut le changer. L'ancien lien n'est plus utilisable.

 

http://www.archives-recherche.vosges.fr/